Printemps dans un jardin de fous

Avec Alain Eloy
Mise en scène : Christian Leblicq
Une création d’Hypothésarts

   Jeudi 16 février 2006 à 14h  
Vendredi 17 et samedi 18 à 20h30  

au Centre Culturel Jacques Franck  

 

CC Jacques Franck
94 chaussée de Waterloo
1060 BXL

Infos & réservations :
02/ 538 90 20

Email :
ccjf01@brutele.be

Website :
http://ccjacquesfranck.be

>>> Saison 2005-2006
Printemps dans un jardin de fous (16>18/2/2006) 

Sur le thème « A(rt)ctivisme : 
comment l'artiste prend parti ? »
 

le CC Jacques Franck présente
un monologue adapté d’une nouvelle
de Henri-Frédéric Blanc : « Printemps dans un jardin de fous », dans une mise en scène de Christian Leblicq, avec 
Alain Eloy.

« Monsieur Jeuf Côtelette, militant pour la farce qui cache les sentiments de paix et d’amour, vient comme narrateur nous conter l’histoire de quelqu’un qui pour une fois renonce à jouer à  ce grand jeu tragique et théâtral qu’est la guerre.
Pour cela, il feint la folie pour fuir la boucherie de la guerre à laquelle l’armée l’envoie prendre un ticket. »
 
Spectacle créé en 1998 ! Quelques 145 représentations à ce jour, un peu partout en Belgique et en France. Cette saison, le Jacques Franck est le seul endroit où vous pourrez applaudir ce spectacle à Bruxelles !  Une occasion à ne pas manquer donc...

La presse :

« Un agréable moment d’humour au bazooka intelligent qui ne doit rien au comique troupier, une réflexion colorée sur la folie et la liberté. »  Le Matin
 
« Un discours d’une sinistre actualité, dont les mots mordent avec hargne et humour dans la bêtise humaine. La saine dérision de Christian Leblicq ricoche sur la scène comme une balle folle. »
La Nouvelle Gazette
 
« Un texte comme un torrent. Un texte subversif qui, en une forme de masochisme autant que de courage, voulant tout recueillir de l’amère quintessence des choses, se niche et demeure dans la moindre cavité d’une intime conviction : l’omniprésence, évidente ou en creux, de la barbarie. »
Aude Brédy, dans L’Humanité, juillet 2004
 
« Le spectacle semble inconcevable sans la formidable prestation d’Alain Eloy. Christian Leblicq utilise toutes les possibilités de ce comédien inclassable (…) ce type-là est un mystère, un condensé d’humour, de tendresse, de poésie, de colère, de simplicité et de délire dont on se dit qu’il pourrait bien nous exploser au visage à tout moment. Mais seul son talent nous submerge. 
Un sacré comédien !
»  
Jean-Marie Wynants, dans Le Soir, 10 octobre 2003
 
« La pièce se métamorphose au cours de sa construction mais imperceptiblement car le ton, en apparence, change peu, naviguant entre poésie et burlesque. Les coutures restent invisibles, mieux, elles sont perceptibles une fois la pièce terminée. Les deux premières scènes, malgré un fond plutôt rebattu pour la première (l’antimilitarisme) et franchement conventionnel pour la seconde (la simulation de la folie pour échapper à l’armée) accrochent l’intérêt du spectateur grâce à la formidable présence d’Alain Eloy qui interprète ce monologue de révolte avec un magnétisme frontal irrésistible. 
Il appelle cela « casser le quatrième mur de la salle ».
(…) Pas une minute à jeter dans ce théâtre de la percussion qui choisit la forme brève contre l’étalage, l’humour contre le pathétique et qui assume son parti pris avec tout ce qu’il comporte de violence et de fraîcheur d’âme. »

Joël Raffier, dans SUD OUEST, 11 février 2005

A voir au Jacques Franck :
Le jeudi 16 février 2006 à 14h, le vendredi 17 et le samedi 18 à 20h30.  

Une création d’Hypothésarts

- Festival A(rt)ctivisme (12/1>1/4) 
Exposition et festival pluridisciplinaire 
« A(rt)ctivisme : comment l'artiste prend parti ? »
>>> PLUS D'INFOS & PROGRAMME  

 

Avantage :  
Tarif préférentiel  : 
Vos places au prix exceptionnel de 6 Euros !
Valable le jeudi 16 février 2006 à 14h, vendredi 17 et samedi 18 à 20h30. 
(Tarif : 9 euros / Prix réduit : 7 euros / Gr scolaires : 5 euros)

Comment obtenir vos places ?

Il vous suffit de réserver vos places en téléphonant au 
02/ 538 90 20
(CC Jacques Franck) et de mentionner le site iDearts pour que le tarif préférentiel vous soit accordé !

Si la réservation n'a pas été faite préalablement, il faudra se présenter sur place* avec une copie de la newsletter d'iDearts mentionnant l'offre ou avec cette page imprimée pour obtenir le tarif préférentiel. 

(* sous réserve des places disponibles bien sûr) 


  iDearts © 1999-2005 - All rights reserved