Photo © 
Théâtre National/Palace,
2 au 20 mars 2004,
(sauf dim. 7, lun. 8 et lun. 15/3), à 20h15 (mer. à 19h30 et dim. à 15 h) - Grande salle
Théâtre National/Le Palace
Boulevard Anspach, 85
1000 Bruxelles.

RESERV.: 02/203 53 03
(mardi au samedi 11-18h)

Bureau de location :
Rue des Poissonniers, 13
1000 Bruxelles.

E-mail : location@theatrenational.be 

Site internet :
www.theatrenational.be

SAISON 2003-2004
EVA PERON  de Copi

Dès le 2 mars 2004 à Bruxelles (après une tournée en Wallonie
la saison passée), vous pourrez découvrir une version décoiffante
de la pièce "Eva Perón" de Copi.

Après Musset mis en scène par Mathias Simons, l'équipe de l'Atelier Jeune Théâtre National joue Copi sous la direction de Nathalie Mauger. Changement de cap radical et réussi pour les six jeunes acteurs de l'Atelier, plongeant avec la même aisance dans les classiques que dans les contemporains. Et contemporain, Copi l'est assurément dans cette version décoiffante d'Eva Perón ! 

L'épouse du dictateur argentin, vénérée comme "passionaria des pauvres" dans les années 50 avant de mourir prématurément d'un cancer, y apparaît en diva capricieuse et déboussolée, entourée d'une mère hystérique, d'un mari apathique, d'un ministre ambigu et d'une infirmière paniquée.

On l'appelait Santa Evita. Épouse du président argentin Juan Perón dans les années 1940, la jeune actrice Eva Duarte était devenue, grâce à son image glamour entre madone et star, ses discours affectifs et ses médiatiques actions de charité, la "passionaria des pauvres". Morte d'un cancer à 32 ans, il n'en fallait pas plus pour que le peuple veuille la canoniser - ignorant les accointances du régime péroniste avec Mussolini, l'hospitalité qu'il offrait aux anciens nazis et ses comptes en Suisse bien remplis.  

Incroyable, non ?

C'est bien ce que pensait Copi, cet original exilé d'Argentine à Paris, insolent dessinateur de "la dame assise" pour le Nouvel Observateur et fou de théâtre. En 1969, il écrit donc une farce sur l'agonie d'Eva Perón entourée de sa mère, de son mari, d'un ministre et d'une infirmière. Délire et dérision battent leur plein dans ce huis clos vaudevillesque où tombent les masques - comme autant de pieds de nez joyeux à l'imposture du pouvoir, à la mystification des apparences, au culte de la personnalité. Tiens, tiens, comme tout cela reste d'actualité ! Ne pensons qu'à l'effet Lady Di, au succès de Star Academy ou, dans un registre plus grave, aux sirènes de Le Pen...

Après Musset, voici les comédiens de l'Atelier Jeune Théâtre National embarqués dans cette satire brûlante, brillante, baroque, et pleinement théâtrale, avec paillettes et tango !

La politique et ses mythes, les repères mêmes du réel sont saisis dans le tourbillon d'un imaginaire formidable qui interroge l'identité, la solitude et la mort à grand effort d'images loufoques et de mots qui font mouche.

Et comme toujours, les comédiens de l'Atelier Jeune Théâtre National débordent d'énergie et d'imagination pour vous transporter dans un univers délirant qui ne manquera pas de vous étonner ! 


 

Avantage :  
Tarif préférentiel

7,5 € au lieu de 15 € sur les représentations du 5, 6 et du 16 au 20 mars 2004.

Réserv.: 02/ 203 53 03 en mentionnant le site iDearts pour obtenir vos places au tarif préférentiel.


Partez à la découverte de ce spectacle original et plein d'humour !

Tarif :

Tarif Individuel : 15 Euros 
(Pour les membres da la Ligue des droits de l'Homme sur présentation de la carte de membre : une réduction de 2,5 Euros est accordée sur le tarif adulte)
Plus de 60 ans : 10 Euros 
Moins de 26 ans : 7,5 Euros

Réserv.:

* 02/ 203 53 03 (du mar au sam de 11 à 18 h)
* rue des Poissonniers, 13 - 1000 Bruxelles
* par mail: location@theatrenational.be


  iDearts © 1999-2003 - All rights reserved