L'Hymne à l'Amour
de Jean Lambert et Bruno Belvaux

Avec :
Claude Semal,
Olivier Darimont
et Caroline Leboutte

Théâtre Marni
11 au 29 janvier 05
AVANTAGE :
> 1 place + 1 place gratuite



Dates :
Du 11 au 15/01/05 
Du 18 au 22/01/05 
Du 25 au 29/01/05

Théâtre Marni
Rue de Vergnies 25
1050 Bruxelles
(place Flagey)

Réserv. : 
070/ 22 88 88


Infos :
T :  02 639 09 80
@ : info@theatremarni.com
W : www.theatremarni.com

SAISON 2004-2005
L'Hymne à l'Amour de Jean Lambert et Bruno Belvaux

Le spectacle des auteurs de «La règle du Je» et «Modèle Déposé», qui firent le succès d'un certain Benoît Poelvoorde s'arrête à Bruxelles, au Théâtre Marni du 11 au 29 janvier 2005. 

Une occasion rêvée de commencer l'année avec l'amour et la tendresse en bandoulière. 

Au fait, et vous ? Vous êtes plutôt épicurien ou barricade ?

Robert, chanteur engagé, décide de remonter sur scène pour l'amour de Djamila. Mais son complice musicien, Franco, est aussi amoureux de la belle, et un duel musical s'engage avec l'humour pour arme, l'amour pour prix, et le public pour jury, un jury amical composé d'une bande d'amis venus soutenir Robert pour son grand retour. Avec eux, on se laisse emporter par le paradoxe "romantique" de héros, déchirés entre l'abandon de soi et l'envie toute bête d'être aimé.

Claude Semal, Olivier Darimont et Caroline Leboutte sont les trois acteurs musiciens fantastiques de cette comédie romantique, où l'émotion n'est jamais loin. 

Accordéon, mélodies tendres et flonflon. 

Un spectacle en chansons avec beaucoup de tendresse et d'engagement aussi qui se poursuivra d'un cabaret aux chansons dans le bar-foyer.

L'amour, tout y revient toujours...

Toutes les grandes révolutions ont une femme comme origine (et parfois comme fin). Tous les coups de gueule ne sont  finalement que des mots de tendresse adressés à cette elle rêvée...

De tournants, de revirements. «L'Hymne à l'amour», sous des dehors de joli bordel organisé et balancé entre chansons, moments drôles et haussements de voix, participe pourtant d'une mécanique implacable. Et d'une unique question: jusqu'où Robert et Franco s'arrêteront-t-ils pour gagner le coeur de Djamila ?

«L'Hymne à l'amour», qu'il soit de la femme, de la musique, du prolétariat ou de l'Humanité, c'est un peu un ouvrier déclassé qui fredonne La vie en rose... ?

Ne pas se prendre la tête, créer un spectacle en chansons sans prétention, imaginer un contact direct et franc avec le public . Tels étaient les désirs de Bruno Belvaux et Jean Lambert, les concepteurs de « Modèle déposé » pour leur nouvelle création : « L'Hymne à l'amour ».

Pari tenu ! Si on peut s'interroger sur la forme théâtrale de ce nouvel opus (assiste-t-on vraiment à un «work in progress» brut et second degré ou les lacunes viennent-elles de la mise en scène ?), on ne peut que succomber aux uppercuts  verbaux et aux joutes oratoires hilarantes auxquels se livrent les protagonistes.

Franco (Olivier Darimont) et son sourire écoeurant de joie de vivre se démène sur scène comme un beau diable. Robert (Claude Semal) épouse la tristesse et la ringardise comme une seconde peau. Entre eux, Jamila (Caroline Leboutte), sensée mettre en scène Robert, déploie ses talents de tigresse et confronte ses interrogations de jeune femme en jouant les arbitres.

Vers quoi orienter son désir d'humain ? 
Vers un réalisme forcément défaitiste ou un optimisme inévitablement plus égoïste ? Ces interrogations ne cachent pas la peur viscérale du manque d'amour ? Sur scène et en chansons, ces  questions paraissent bien drôles !

Production : Théâtre de Namur
Photos de Luc Tourlouse


 

Avantage :  
1 + 1 place gratuite

Les 50 premières réservations bénéficieront d'une place gratuite à l'achat d'une place achetée (12 euros) pour la soirée du vendredi 14 janvier et pour le mercredi 26 janvier 2005 !


Comment obtenir vos places ?


Il vous suffira de téléphoner pour réserver en mentionnant le site iDearts pour obtenir vos places.

Réserv.:
070/ 22 88 88
Tarif 12 / 10 euros (étudiants et demandeurs d'emploi)


  iDearts © 1999-2003 - All rights reserved