Historien de l'art né à Bruxelles en 1939, Serge Goyens de Heusch est diplômé de l'institut Supérieur d'Histoire de l'Art et d'Archéologie de Bruxelles (où il enseigne l'art moderne), de l'Université de Louvain-la-Neuve et de l'Université de Paris-Sorbonne où il défendit une thèse de doctorat sur Le fauvisme brabançon.

De 1970 à 1984, il anima la galerie Armorial à Bruxelles où il organisa près de 200 expositions principalement d'artistes belges.

Il se partage à présent entre la direction de l'Ecole des Beaux-Arts de Wavre (en Brabant wallon), l'écriture, le commissariat d'expositions en Belgique et à l'étranger, ainsi que l'animation de la Fondation pour l'Art Belge Contemporain, une institution qu'il a créée en 1981.

Il est l'auteur d'ouvrages généraux comme 7 Arts Bruxelles 1922-1929, L'impressionnisme et le fauvisme en Belgique (édité en 1988 par le Fonds Mercator à Anvers et Albin Michel à Paris), L'invitation au voyage : la musique aux XX et à La Libre Esthétique, La Jeune Peinture Belge 1945-1948 (Crédit Communal), "Le surréalisme en Belgique" dans l'ouvrage collectif L'art moderne en Belgique.

Il a également écrit de nombreuses monographies consacrées à des artistes belges: e.a. aux éditions du Fonds Mercator: Gaston Bertrand, René Guiette, Englebert Van Anderlecht; aux éditions de la Fondation pour l'Art Belge Contemporain: Berthe Dubail, Pierre-Louis Flouquet, Jean-Jacques Gailliard, Arthur Grosemans, Simonetta Jung, Roger Somville, Paul Schrobiltgen; chez d'autres éditeurs : Gilbert Decock, Périclès Pantazis, Mig Quinet, Louis Thévénet, Suzanne Thienpont, Médard Verburgh.

Prix: Il a reçu en 1981 un Prix de l'Académie royale de Belgique (classe des Beaux-Arts), en 1991 le "Prix littéraire du Conseil de la Communauté française", et en 1999 pour sa monographie consacrée à Gaston Bertrand le "Prix Mergelynck" de l'Académie royale de Belgique.

Serge Goyens de Heusch 
Avenue Arnold Delvaux, 18 Ó 1180 Bruxelles
TÚl. & fax: 02/ 374.94.74 (répondeur)
Mail : SGH@skynet.be

 
 
 
 
  2000 © iD Culture asbl
Contact : iDculture