Dès 1921, Flouquet réalise des séries picturales (Paysages plastiques et Féminités) qui sont autant de variations formelles et chromatiques à partir d'un thème choisi qu'il mène vers une abstraction géométrique de plus en plus manifeste.

  Dynamisme du motocycliste
1919- Huile sur panneau, 46x46 cm



Construction n°29
1925 - Huile sur toile, 150x75 cm

Les Paysages plastiques prennent leur départ dans divers éléments structurels empruntés aux vues urbaines et aux sites industriels; le peintre y agence horizontalement et verticalement des plans parallèles (le dégradé des couleurs suggère des tubulures) qui viennent se combiner à quelques bandes concentriques.

Dans ce type de composition, le peintre intègre souvent la silhouette humaine dont les courbes harmonieuses expriment dans leur monumentalité abstraite une émotion plus directe, mêlant ainsi de la manière la plus originale sensualité des formes et rigueur compositionnelle de type mécaniste.

L'expressionnisme ultérieur de l'artiste obéira à d'autres émois, rapprochant cette fois son oeuvre de celle d'un Rouault.

  Composition rouge
1925 -Huile sur toile,140 x 88 cm